• votre commentaire
  • Plus que jamais c'est le moment d'être présent à Soi -même.

    Les forces adverses poussent .

    Je n'en suis pas victime ,c'est une raison de plus pour garder la Foi * ainsi grâce à Elle, je suis soutenue pour soulever les montagnes .

     *Intérieure , que je suis d'Essence Diessique ( Dieu+Déesse= Diesse)

     


    votre commentaire
  • Le monde connaît trois sortes de révolutions.

    Les révolutions matérielles ont de puissants résultats;

    les révolutions morales et intellectuelles sont infiniment plus vastes dans leur horizon et plus riches dans leurs fruits;

    mais les révolutions spirituelles sont les grandes semailles.

    Sri Aurobindo


    votre commentaire
  • Tout changerait si seulement l'homme consentait à être spiritualisé.

    Mais sa nature mentale, vitale et physique se révolte contre la loi supérieure .

    Il aime son imperfection .

    Sri Aurobindo -Apercus et Pensées


    votre commentaire
  •  Demain c'est le "café de Personocratia" dans le sud de la Bretagne et

    au Québec : conférence de Ghis qui sera le sujet du café de Mai 2015 

    Es-tu pressée de mourir ? 

     

                                                      Adieu  ( A Dieu /A Diesse )

     

    L'automne, déjà ! - Mais pourquoi regretter un éternel soleil, si nous sommes engagés à la découverte de la clarté divine, - loin des gens qui meurent sur les saisons.

    L'automne. Notre barque élevée dans les brumes immobiles tourne vers le port de la misère, la cité énorme au ciel taché de feu et de boue. Ah ! les haillons pourris, le pain trempé de pluie, l'ivresse, les mille amours qui m'ont crucifié ! Elle ne finira donc point cette goule reine de millions d'âmes et de corps morts et qui seront jugés ! Je me revois la peau rongée par la boue et la peste, des vers plein les cheveux et les aisselles et encore de plus gros vers dans le coeur, étendu parmi les inconnus sans âge, sans sentiment... J'aurais pu y mourir... L'affreuse évocation ! J'exècre la misère.

    Et je redoute l'hiver parce que c'est la saison du confort !

    - Quelquefois je vois au ciel des plages sans fin couvertes de blanches nations en joie. Un grand vaisseau d'or, au-dessus de moi, agite ses pavillons multicolores sous les brises du matin. J'ai créé toutes les fêtes, tous les triomphes, tous les drames. J'ai essayé d'inventer de nouvelles fleurs, de nouveaux astres, de nouvelles chairs, de nouvelles langues. J'ai cru acquérir des pouvoirs surnaturels. Eh bien ! je dois enterrer mon imagination et mes souvenirs ! Une belle gloire d'artiste et de conteur emportée !

    Moi ! moi qui me suis dit mage ou ange, dispensé de toute morale, je suis rendu au sol, avec un devoir à chercher, et la réalité rugueuse à étreindre ! Paysan !

    Suis-je trompé ? la charité serait-elle soeur de la mort, pour moi ?

    Enfin, je demanderai pardon pour m'être nourri de mensonge. Et allons.

    Mais pas une main amie ! et où puiser le secours ?

    ¯¯¯¯¯¯¯¯

    Oui l'heure nouvelle est au moins très-sévère.

    Car je puis dire que la victoire m'est acquise : les grincements de dents, les sifflements de feu, les soupirs empestés se modèrent. Tous les souvenirs immondes s'effacent. Mes derniers regrets détalent, - des jalousies pour les mendiants, les brigands, les amis de la mort, les arriérés de toutes sortes. - Damnés, si je me vengeais !

    Il faut être absolument moderne.

    Point de cantiques : tenir le pas gagné. Dure nuit ! le sang séché fume sur ma face, et je n'ai rien derrière moi, que cet horrible arbrisseau !... Le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d'hommes ; mais la vision de la justice est le plaisir de Dieu seul.

    Cependant c'est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle. Et à l'aurore, armés d'une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes.

    Que parlais-je de main amie ! Un bel avantage, c'est que je puis rire des vieilles amours mensongères, et frapper de honte ces couples menteurs, - j'ai vu l'enfer des femmes là-bas ; - et il me sera loisible de posséder la vérité dans une âme et un corps.

    Arthur Rimbaud avril-août, 1873.

     
     

    votre commentaire
  • pour sortir des 2 bocaux !

    Merci à Mado d'illustrer cela ...et de nous apprendre comment faire !

    Le temps approche

     

    Discernement


    votre commentaire
  • vid911
    (N.Morgan) Dans cette vidéo rare, tournée et publiée par un amateur, on peut voir un différent point de vue des attaques du 911. Il y a aussi du son dans la vidéo ce qui permet d’entendre des choses inédites jusqu’à présent. Elle montre la magnitude de cet évènement tragique.
    Ce qui fait de cette vidéo quelque chose d’unique c’est qu’il n’y a aucune manipulation politique, aucune injection de théorie du complot, vous avez juste une personne qui prend une vidéo d’un évènement terrible sans censure et sans agenda personnel.
     
    Source: Before It’s News, le 14 Février 2015
    Source trouver:

    votre commentaire
  • L'héroïsme n'est pas comme l'on dit ,mais d'être pleinement uni -et l'aide divine sera toujours avec ceux qui ont résolu d'être héroïques en toute sincérité.Voilà.

    Voue êtes ici en ce moment,c'est-à-dire sur la terre ,parce que vous l'avez choisi dans le temps -vous ne vous en souvenez plus jamais mais moi je le sais-c'est pour cela que vous êtes ici.Et bien , il faut être à la hauteur de la tâche .Il faut faire effort ,il faut vaincre toutes les petitesses et toutes les limitations,et surtout dire à l'égo:ton temps est passé.Nous voulons une race qui n'ait pas d'égo ,qui ait une conscience divine à la place de l'égo.C'est cela que nous voulons :la conscience divine qui permettra à la race de se développer et à l'Etre Supramental de naître .

    Mère parle à des disciples.


    votre commentaire
  • Vous voyez dans la condition mondiale présente,les circonstances sont toujours difficiles.

    Le monde entier est dans un état de discorde, de conflit entre les forces de Vérité et de la Lumière voulant se manifester et l’opposition à tout ce qui résiste au changement ,ce qui représente du passé,ce qui est durci,cristallisé et refuse de disparaître.

    Naturellement chaque individu ressent ses propres difficultés et fait face aux mêmes obstacles.


    Il n’y a qu’une seule façon dans votre cas,c’est un Abandon total et sans conditions.Cela veut dire qu’il faut laisser aller non seulement vos actions ,votre travail,vos ambitions,mais aussi vos sentiments.

    Cela signifie que tout ce que vous faites ,tout ce que vous êtes est exclusivement pour le Divin.Alors,vous vous sentez au­‐dessus des réactions humaines qui vous entourent.

    Non seulement au‐dessus d’elles mais protégé d’elles par le mur de la Grâce du Divin.

    Lorsque vous n’avez plus de désirs, plus d’attachements,lorsque vous avez abandonné tout besoin de reconnaissance de la part des autres , peu importe qui ils sont et sachant que la seule récompense qui vaut vraiment la peine est celle qui vient du Seigneur et qu’elle se manifestera immanquablement .Lorsque vous abandonnez tous vos attachements envers les êtres et les choses extérieures, vous sentez immédiatement en vous cette présence,cette force, cette grâce qui est toujours avec vous .

    Et il n’y a pas d’autres remèdes .C’est le seul remède pour tous, sans exception.

    A tous ceux qui souffrent, on doit dire la même chose.
    Toute souffrance est un signe que l’abandon n’est pas total.

    Alors lorsque vous sentez un«bang»au lieu de dire " oh, c’est un mauvais signe " ou

    " cette circonstance est difficile " pensez

    "MON ABANDON N’EST PAS PARFAIT "
    Et alors vous sentez la grâce qui vous aide et vous continuez .Et un jour vous émergerez dans cette paix immuable.
    Vous répondez à toutes les forces adverses, aux mouvements contraires et aux attaques , aux incompréhensions ,
    aux mauvaises volontés avec le même sourire qui vient de la confiance complète en la Grâce Divine.
    Et c’est la seule porte de sortie , il n’y en a pas d’autres .Ce monde est un monde de conflits , de difficultés et de contraintes, il est fait de tout çà et il n’a pas encore changé.
    Il faudra encore un certain temps avant qu’il ne change .Et pour chacun de nous, il existe une porte de sortie.
    Si vous vous appuyez sur la Présence de la Grâce Suprême c’est votre seule porte de sortie.

    Texte de La Mère (Mirra Alfassa)

     

    L’Abandon

    Dans le quotidien l'abandon est lié à la peur de la solitude et de devenir une proie ,ce que je vis est un conflit de séparation de moi avec moi-même .

    C'est le conflit fondamental de l'humanité qui a oublié qui elle est véritablement .

     

    Je prends conscience jour après jour de qui je suis :

    une Conscience Amée dans un corps .

    Je m'abandonne à Elle ,mon Autorité Intérieure ,

    l'Autorité Suprême .


    votre commentaire
  • Qu'est-ce une bonne année ?

     Bonne et heureuse hum, hum  année entamée !

    déjà il y a des nuages , des  faux nuages ...

     issus de la géo-ingénierie :

    stratocumulus ondulatus entres autres ...

    un peu d'infos ...

    http://acseipica.blogspot.com

    Il existe une nouvelle variété de nuages qui existent depuis 20 ans , et sont créés par les nouvelles technologies : Haarp, chemtrails ,ondes scalaires ...

    Alors une bonne année avec tout ce qui nous tombe du ciel sur la tête çà amène à préciser et à redonner du sens à ce rituel .

    Est-ce la satisfaction de nos désirs de nos personnages de surface   ?

    Le vieux monde celui des désirs "de l'Ego "  dans son scintillement trompeur ne peut conduire qu'à la Mort . 

    Je souhaite à chacun d'aspirer de tout son Etre à s'ouvrir au  Nouveau Monde ,à prendre conscience de ce feu intérieur qui ne s'éteint pas .

    Toutes nos expériences concourent à nous faire avancer à la rencontre de notre âme, à Sa Rencontre .

    PS: tout est cadeau ,et ce qui nous paraît le plus difficile aujourd'hui se révèlera être l'opportunité parfaite pour se transformer .

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique