• Bande-annonce de Maman? Non merci! / Trailer for No Kids For Me, Thanks! from Magenta Baribeau on Vimeo.

     

                                 **********************************                   Point de vue "classique" illustré à propos:

    Infographie : ce qui a changé depuis la naissance de bébé

    Vous vous êtes toujours demandé pourquoi les jeunes parents semblaient si différents de ce qu'ils étaient juste avant d'avoir un bébé ? Et puis, d'un coup, c'est devenu vous ?Voici en quelques images ce qui change vraiment dans nos vies de parents après la naissance de bébé...Parce que chez La P'tite Bête, on pense qu'il vaut mieux en rire, Elisa Bastet, au sein notre studio créa, nous a concocté une jolie infographie sur le thème.../...

    Être parents, que du bonheur , vraiment ?

     

                                          *******************************************

     

    Autre point de vue :

    Corinne Maier est psychanalyste, elle est aussi essayiste. Depuis Bonjour Paresse, elle s’attache à pointer, avec un ton sarcastique, les travers de notre société. Dans No Kid, publié aux éditions Michalon, elle critique le culte de l’enfant qui règne en France, en nous donnant 40 raisons de ne pas avoir d’enfant.

    madmoiZelle.com : Quelle est la cible de No Kid, à qui s’adresse l’ouvrage ?
    Corinne Maier
    : En fait, on ne sait jamais trop à qui on s’adresse précisément. Je pense déjà aux gens qui doutent, aux parents qui, de temps en temps, trouvent que le métier de parents n’est pas facile. Et puis également aux gens qui ont envie de rire des choses de la vie quotidienne… qu’on n’ose pas exprimer.

    madmoiZelle.com : Étant vous-même mère de 2 enfants, comment avez vous réussi à prendre le recul nécessaire ?
    C.M
    : Mes enfants commencent à grandir un peu, ça m’a forcé à m’interroger sur un certain nombre de choses en rapport avec la maternité, au fait d’être parent. Et puis, quand on a des enfants, on côtoie aussi d’autres parents d’enfants, donc ça permet de s’interroger sur ce que c’est qu’être parents – pour soi ou pour les autres. Et puis à un certain moment, je me suis dit que ça serait drôle de renverser un certain nombre d’évidences concernant l’enfant.

    madmoiZelle.com : Comment êtes-vous passée de Bonjour Paresse à No Kid ?
    C.M : J’ai écrit pas mal d’autres livres. J’ai commencé par écrire des livres assez intellos, qui étaient en fait des commentaires de texte. Et puis progressivement, je me suis tournée vers des commentaires de la société d’aujourd’hui, en me disant qu’on pouvait la commenter comme un texte. A partir de ce moment-là, j’ai fait des ouvrages drôles, des pamphlets sur le monde d’aujourd’hui…

    madmoiZelle.com : Pour en revenir plus précisément à No Kid, votre position de mère vous a donc largement inspiré, qu’en est-il de vos souvenirs d’enfant ?
    C.M
    : Effectivement, j’ai utilisé la relation que j’avais avec mes parents. Ma mère ne travaillait pas, elle était donc beaucoup à la maison, mais en même temps, elle n’était pas très impliquée dans mon éducation, ce qui été une grande chance pour moi au final. Parce que la merdeuf* qui ne travaille pas et passe son temps à s’occuper de ses enfants, c’est quand même un peu pesant parfois. Je pense que j’ai été élevée de façon assez permissive, mais quand même beaucoup moins que la façon dont j’élève mes enfants.

    * mère de famille impliquée

    madmoiZelle.com : Justement, la merdeuf, pouvez-vous la décrire en quelques mots ?
    C.M :
    Je crois qu’elle ne s’intéresse à rien d’autre qu’à ses enfants en fait. Elle ne vit que pour ses enfants et à travers eux, elle n’a pas d’autre existence sociale. C’est une caricature, bien sûr, mais ça existe. C’est une personne finalement assez vide, et l’enfant permet de lui éviter de se poser des tas de questions… un bouche-trou facile somme toute.

    madmoiZelle.com : Et qu’en est il du père dans tout ça ?
    C.M
    : Le père est de plus en plus interchangeable, il décide de moins en moins. Au fond, c’est la mère qui décide qui va être le père de son enfant et avec qui elle va l’élever. Ce qui fait que je pense que la figure du père est relativement diminuée. Et ce qu’on peut dire du père aujourd’hui, c’est qu’effectivement, il est totalement gaga devant son enfant mais ce n’est pas pour autant qu’il rentre le soir pour s’occuper de lui.

    En France, je ne suis pas convaincue que l’on arrive à une égalité père-mère. Il y a beaucoup d’obstacles culturels pour faire en sorte que ça soit en fait les pères qui s’occupent des enfants le soir. Et je ne pense pas que des mesures publiques, comme le congé paternité, puissent changer quoique ce soit.

    madmoiZelle.com : Si vous deviez choisir une seule raison de ne pas avoir d’enfant, laquelle serait-elle ?
    C.M
    : Le fait de faire des enfants, c’est continuer la société dans laquelle on vit. La question est donc : est-ce que ça vaut vraiment la peine et est-ce qu’il faut continuer comme ça ?

    madmoiZelle.com : Juste par curiosité, auriez-vous pu écrire : les 40 bonnes raisons d’avoir des enfants ?
    C.M
    : Non, parce que ça m’intéresse pas. Il y a assez de gens qui le font et puis on est toujours dans la surévaluation de l’enfant, une sorte de carte postale de l’enfance. L’enfant merveilleux, qui rend heureux, qui épanouit les parents. Ces 40 raisons d’en avoir, la société passe son temps à nous les donner, donc je pense que c’était intéressant de prendre le contre-pied justement.

    ...

    2 commentaires
  • Les êtres humains viennent au monde sans savoir pourquoi.

    Ils grandissent ,se marient , font des enfants,les élèvent sans non plus savoir pourquoi.Puis ils meurent sans toujours savoir pourquoi.

    Et ils reviennent sans...Ils recommencent ainsi indéfiniment jusqu'au jour où ils se posent la question:

    "Que suis-je venue faire sur terre ?"

    "Je suis venue trouver le bonheur pour ma famille et moi".

    -Vraiment?

    Depuis ta naissance tu t'identifies à un sexe féminin ou masculin qui contient un programme spécifique .

    Femme, les rôles de séductrice,de génitrice et d'organisatrice te collent à la peau jusqu'à ta mort.

    Homme, les rôles de géniteur ,de pourvoyeur et de protecteur t'emprisonnent pour la vie.

    Femme ou homme ,tu te sacrifies jour et nuit pour assumer ces fonctions sans jamais les remettre en question.Tu t'identifies aux personnages d'une pièce de théâtre basée sur la survie de l'espèce animale Homo sapiens .

    En réalité ,nous ne nous incarnons pas pour perpétuer l'humanité ,

    mais pour former le couple véritable ,l'union de l'âme et du corps .

    Extrait du livret 9 de Personocratia "La Famille"

    La Famille - extrait

     


    votre commentaire
  • Pourquoi suis-je née dans cette famille ?

    C'est la question que j'ai posée un jour à Léa , ma mère biologique dans la pièce de théâtre .Elle me répondit : c'est comme çà !

    Cette interrogation m'a poussée à chercher un sens à la Vie .

    Après des révoltes,des dénis,des distances je me suis rendue compte que la famille reste la famille:

    un clan , un réseau ,un troupeau ,une tribu ...à chaque fois que j'oublie qui je suis vraiment ...

    En même temps je réalise que j'ai peur ...la plus ultime ,la peur de la mort .

    Pas drôle tu vas dire en cette période qui se veut joyeuse à tout prix, brillante,scintillante :

    passe-moi l'éponge ,je ne peux faire autre chose que de me retrouver en famille ?!

    Vais-je rester dans le marasme: non ,merci !

    Et bien sache qu'il y a une autre possibilité :

    Je fais un stop et un virage à 180°.

    décider de vivre en créatrice consciente permet de voir la famille , et ses différents membres en créatrice consciente aussi .

    Je peux enfin guérir mes blessures d'enfance  ou/et mes blessures parentales .

    C'est à cela que je t'invite dans les ateliers Personocratia .

     

    La famille...vers la communion d'Esprit


    votre commentaire
  •                              L 'AMOUR FAUX

    Notre notion d'amour est fausse.Elle repose sur des programmes égotiques animaux et varie avec celui des 3 corps qui est "en amour".

    En voici un résumé :

    ° L'amour physique assure la perpétuation de l'espèce. Un homme aime sa partenaire parce qu'elle satisfait son besoin de luxure.Chez la femme, l'amour physique tient à son besoin instinctif de faire des bébés.

    °L'amour vital est lié au désir.

                     Un homme désire une femme pour:

    1 -Lui voler son énergie vitale

    2- Satisfaire sa vanité d'avoir une partenaire

    3- Contenter son instinct de chasseur

    4- S'assurer qu'elle veillera à son confort.

             Pour la femme l'expression de l'amour vital de l'homme lui assure qu'elle est encore désirable et qu'elle demeure la préférée.

    °L'amour mental se manifeste quand l'une voit en l'autre un idéal à atteindre,qu'elle cherche un camarade, un leader, un maître.

    Au début, les 2 partenaires portent des lunettes roses de l'amour naissant.Elles ne voient que ce qui leur plaît dans l'autre.Puisque l'édifice repose sur la peur de perdre l'autre et sur le vampirisme vital,il finit par s'écrouler.On sort alors ses lunettes noires pour grossir exagérément les défauts de l'autre.C'est la guerre!

    Plus le couple devient instable ,plus la fréquence des rapports sexuels augmente.

    Par peur de ne plus être désirable et de perdre son pourvoyeur/protecteur ,la femme redouble d'efforts pour séduire.

    Par peur de perdre son assurance baise, d'être dépossédé (femme/enfants) ou de vivre sans celle qui organise sa vie,l'homme quémande du sexe à outrance.

    De la peur partout...que j'appelle "amour" par égoïsme et inconscience !

                      .../... extrait du livret  9 de Personocratia

                      "La Famille " écrit par Mado , propos de Ghis

    Est-ce pour cela que je me suis incarnée sur cette planète ?

    Non,merci je ne suis pas un animal !

    Je suis une âme dans un corps ...

    Je suis Amour Infini ,tu es Amour infini, vous êtes Amour Infini ...


    votre commentaire
  •  

     

                         Le pire c'est de ne rien faire !non?

             J'ai le choix  entre çà :                                       

    Se distraire...Voyages---Vacances

    Se remplir ...S'anesthésier ...Paraître ...Faire semblant

    Croyances----Regard des autres ---papa Etat-ado-citoyen--Régions ---Partis---Sauveur extérieur---etc---etc---

                    Quel est le Besoin ?

                    Quelle est la peur derrière ?

     

                  ou çà ?

     

    Laisser aller ...mes attaches

                                   et

    Agir  pour la Conscience Humaine

    en brisant les chaînes qui retiennent dans l'esclavage : le RAP

    1) Reconnaître ce qui bloque en ce moment dans ma vie .

    2) Accueillir la peur  cachée et aimer cette peur (stop la guerre !)

    3) Passer à l'action ...

     

                          En route vers la transformation !

     

    Faire le deuil : j'enterre mes attaches ...

    Sujet du Café-Persono le dimanche 7 décembre 2014 en Baie de Quiberon à 14h sur réservation


    votre commentaire
  • L'enfant :une marchandise ! 

    Un enfant propriété de l'état

    et

    Un bébé élevé en utérus artificiel

     

    Point de vue de Patrice:                 

     Les hommes ne veulent pas d’enfants...

    Pourquoi écrire ce livre?
    "Pour aider les hommes à sortir de leurs vieilles façons de penser et de leur souffrance muette…

    Cet essai décortique ma propre souffrance et ma réflexion depuis."

    "Pour écrire ce livre, j’ai fait le tour de mon jardin secret. Je ne suis ni à part, ni au-dessus de ce que j’avance. J’ai des peurs, je les accueille et j’apprends à guérir. L’une d’elles et non la moindre, a été de croire que sans sexualité et territoire à protéger, un homme n’est rien. Afin de préserver mes illusions de puissance, j’ai développé un arsenal de tactiques pour présenter l’apparence d’un homme fort, viril, sécurisant, ouvert, hyper cool!

    Bleu, rose, quelle couleur voulez-vous? J’ai été caméléon…"

    "La douleur transforme, dit-on. À ce moment-là, je suis loin d’imaginer à quel point. Plus que jamais, la rupture est à l’ordre du jour, les familles éclatent, ça craque de partout. Boulimique de lectures sur le sujet, j’ai tenté de comprendre. Longuement, j’ai médité sur cette expérience dramatique, la même que celle de nombreux de mes prédécesseurs autant que de ceux qui me succéderont sans doute. Pour m’apercevoir notamment que la blessure a été bien au-delà de mon amour-propre. Mais qu’est-ce donc dans la perte qui a fait si mal ? "

                                               

    Qu’arriverait-il si… la sexualité disparaissait?

     Comment se peut-il qu’une telle question soit posée?
     Serait-ce donc à ce point envisageable?

    Patrice Berthiaume-éditions 180°- propose d’y réfléchir autrement. D’une manière peu commune, il convie chaque personne à évaluer ses propres croyances.

    Auteur du livre “Les hommes ne veulent pas d’enfants...”, sa démarche demeure franche et son questionnement tout aussi pertinent. Poursuivant sa quête sur le sens de la sexualité, de l’amour, des relations, il repousse les frontières de certaines valeurs qui semblaient jusque-là inébranlables.

    Un livre simple et épuré qui invite à plonger en soi, vers l'essentiel !


    votre commentaire
  •   Le fonctionnement biologique de l'animal humain !


    La médecine nouvelle de Hamer par Dianequiose-6

    Bonjour,
    Voici l'extrait de la dernière conférence de Ghis .
    Comprendre afin de transcender pour évoluer !

    Où il est question aussi du rôle des  femmes actuellement ...
    Cette conférence est la troisième d'une série de 4 : "Spécial Santé".

    Le café-Persono (sujet de novembre)a lieu à Sainte Barbe en Plouharnel 56-

    à 14h15

    sur réservation seulement .


    votre commentaire
  • Avez-vous lu What Every Man Thinks About Apart From Sex ("A quoi pense un homme quand il ne pense pas au sexe") de Sheridan Simove ?

    Ce livre est en passe de devenir le best-seller de l’année… Il est passé de la 134 256e place des ventes à la 744e sur le site Amazon.fr. Et ce n’est pas tout… Il a dépassé sur Amazon.fr, les ventes de Harry Potter et du Da Vinci Code.

    Etonnant non ? Le succès du livre de cet auteur britannique vient certainement de la réponse à la question posée, me direz-vous.

    Effectivement, la réponse de Sheridan Simove se trouve dans ce livre de 200 pages...

    200 pages vierges. Pas un mot, pas une photo… Le livre blanc de l’année en quelque sorte !

    Très sérieusement, Sheridan Simove explique que son "livre est le résultat de 39 ans de recherches".

    Et c’est ainsi qu’après "tant d’années de travail acharné, je me suis rendu compte que les hommes ne pensent absolument à rien d’autre qu’au sexe" affirme l’auteur britannique connu au Royaume-Uni pour être l’inventeur de gadgets farfelus qu’il vend sur Internet.

    Le résultat de son travail acharné se concentre donc dans ces pages vides. Un livre vendu 4,69 livres (5,40€) qui connaît un franc succès chez les étudiants anglais. Ces derniers se servant du best-seller… comme carnet pour prendre des notes en cours.

    Aucune version française n’est prévue pour le moment pense savoir le site Zigonet.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique